progression technique, évolution

Si vous pratiquez l’aïkido au Kimochi vous savez que la connaissance technique n’est qu’une des dimensions de l’aikido. Les autres dimensions de la progression individuelle sont liées à la transmission (la capacité de transmettre, d’expliquer un mouvement à un plus débutant) et à la manière de vivre et d’appliquer les principes aïki dans son quotidien. Dans chacun de ces domaines, nous ne sommes pas égaux. Il y a des enseignants nés avec cette capacité ou cette envie de transmettre, il y a celles ou ceux qui ont plus de difficulté à appliquer les principes aïki dans leur vie de tous les jours et celles et ceux qui sont moins à l’aise sur le plan du mouvement et de la mémorisation des techniques.

Avec le temps, nous apprenons à nous connaître et la progression de chacun est reçue en tenant compte de là où vous avez commencé et les challenges et défis que vous avez eu et aurez encore à affronter.

Il n’empêche, en assistant au cours de ce premier dimanche de mars 2015 il m’a semblé nécessaire de revoir le programme de passage de grade pour y ajouter quelques éléments parfois basiques, parfois lié à la pratique des armes.

C’est ainsi que je verrai avec Frédéric et Fabrice quels éléments ajouter à chaque grade.

Par exemple:

  • la connaissance des déplacements de base: tai sabaki, tenkan, henka,..
  • la tenue du bokken et du jo
  • les frappes de bases et les gardes (parade contre frappes) avec jo et bokken

Le travail à genoux (suwari waza) sera toujours optionnel pour les premiers grades et prendra en compte « l’état de vos articulations ».

A suivre donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.