Questions fréquentes


Haut de page L’Aikido, c’est quoi?Vous imaginez bien qu’il n’est pas possible de répondre de manière courte à ce que l’aïkido. Je vous invite plutôt à découvrir les articles publiés sur ce site en commençant pas l’article sur l’aïkido publié dans le journal le monde. Les autres articles vous donneront une impression de la manière que nous avons de voir l’aikido et qui sans doute est plus importante qu’une défintion formelle, tant il y a des compréhensions différentes de ce qu’est cet art martial.
Haut de page La saison est commencée, je peux quand même commencer ?À tout moment de l’année. L’enseignement de l’aïkido est un enseignement en spirale. Les mouvements sont pratiqués régulièrement et chacun y trouvera matière à progresser. Le débutant ébauchera les gestes entre-aperçus, le pratiquant avancé explorera de nouveaux détails. Le fait d’arriver en cours d’année n’est donc pas un problème.
Haut de page Pourquoi un seul cours par semaine au Kimochi? C’est vrai c’est un peu peu mais à bien y regarder ce n’est pas si peu …Tout d’abord, aux cours du mardi s’ajoutent des entrainements libres un dimanche matin sur deux, l’occasion de pratiquer librement et de revoir votre programme ou des mouvements que vous voulez mieux exécuter. Ces cours sont libres et il y a toujours un ancien qui assure une supervision générale et peut vous aider en cas de besoin.Mais de manière plus générale:Le Kimochi c’est plus qu’un dojo, c’est un projet. Ce projet vise à transmettre les valeurs et les principes de l’aïkido par la pratique. Le cours s’adresse à des adultes et adolescents. Il n’est pas facile de concilier vie professionnelle, vie privée et activités (musique, spectacle, sport,…).
Pour la plupart d’entre nous, nos obligations familiales et professionnelles sont des contraintes souvent incontournables.
C’est pourquoi je vous propose de venir une fois par semaine. Plus ce n’est pas toujours possible mais au moins soyez régulier. L’objectif est de développer une pratique sur le long terme qui prend en compte le reste, tout ce qui occupe notre quotidien.

A côté des cours réguliers je vous propose au cours de la saison des stages organisés au sein du dojo. C’est l’occasion de pratiquer dans un environnement connu en présence des autres pratiquants du dojo mais également d’autres pratiquants venus de partout en Belgique. Ces stages sont dirigés par des 4è dan au minimum.

Bien sur, il viendra un temps où vous aurez envie d’en faire plus et ce qu’il y a de bien c’est que c’est tout à fait possible.

En dehors de ces stages au sein du dojo vous pouvez participer à des autres stages organisés tantôt par d’autres dojos tantôt par la fédération elle-même. Vous trouverez l’agenda des stages sur le site de la fédération. Lors des cours les pratiquants qui veulent participer à un stage le font savoir de manière à arranger un co-voiturage.

Le Kimochi devient alors un port d’attache, un point de départ pour ouvrir à ce qui se passe à l’extérieur. L’aïkido c’est avant tout la rencontre de l’autre.

Haut de page Je ne fais pas ou peu de sport , puis-je quand même commencer l’aïkido? L’aïkido ne nécessite pas une condition physique d’athlète. En dehors des contre-indications médicales (la raison pour laquelle une visite chez votre médecin qui délivrera une attestation confirmant que vous êtes apte à la pratique de l’aïkido), l’aïkido se pratique à votre rythme et à votre niveau.Progressivement vous constaterez que votre condition physique s’améliore et que vous vous sentez de mieux en mieux tant dans votre corps que dans votre esprit.Naturellement si vous ne pratiquez plus aucun sport depuis longtemps, il faudra commencer calmement et vous n’éviterez pas quelques courbatures le lendemain du cours.
Haut de page Comment choisir le bon dojo ? Le choix d’un dojo est éminemment subjectif (voir la page: les critères de choix d’un dojo) . J’ai l’habitude de dire qu’il faut s’y sentir bien. L’aïkido étant un art martial et donc pas un sport, il n’y a pas de compétition et il n’est pas facile de faire son choix quand on n’a jamais fréquenté de dojo.Contactez le professeur, venez assister à un cours, observez comme le professeur présente les mouvements, sa cohérence (faire ce que l’on dit et dire ce que l’on fait). Observez les pratiquants et n’hésitez pas à poser des questions. Le professeur doit posséder un niveau technique suffisant. Le grade est souvent un indice pertinent mais malheureusement il existe des personnes qui se disent professeur d’aïkido et sont auto-proclamés 3è, 4è, 5è, 6è dan. Gardez à l’esprit que l’aïkido est une manière d’être et le comportement du professeur en dit parfois plus long sur son niveau et sa capacité de transmettre que la couleur de sa ceinture.Concernant le Dojo Kimochi lire aussi Pourquoi pratiquez chez nous ?
Haut de page Quelle est la différence entre licence-assurance et cotisation ?La licence-assurance est votre affilitation à la fédération et votre assurance en cas d’accident. Cette assurance vous couvre dans votre pratique dans le dojo comme dans les différents stages.
La cotisation est votre participation aux cours. Elle couvre les frais de location, administratifs, la publicité pour le dojo et les frais des stages auquel le ou les professeurs se doi(ven)t de participer pour maintenir son/leur niveau technique et vous proposer des cours de bon niveau.
Haut de page Combien cela coûte de pratiquer l’aïkido au Kimochi ?

  • Le prix des cours d’aïkido au Kimochi comprend la licence-assurance et la participation aux cours.
  • Vous devez également vous procurer un keigogi (couramment et erronément appelé kimono), des sandales (zoris), des armes (pas obligatoire au début de votre pratique, le dojo dispose de bokkens et jo pour les débutants).
    Voir à ce sujet la page sur la tenue et les armes pour l’aïkido.
Haut de page Quels sont les grades ?Il s’agit du système de grade en usage au Japon et instauré par Jigoro Kano, le fondateur du judo.
Il comporte deux types de grade, les grades inférieurs (kyu) et grades normaux (dan). Notez que pour un japonais, le premier dan (qui est marqué par la fameuse ceinture noire se nomme shôdan, « le grade du début » !

  • Mukyu : sans grade (= leçons d’essai)
  • 6e kyu, jusqu’au 1er kyu.
  • 1er dan, 2è dan etc (les 4 premiers dans nécessitent de passer un examen devant un jury ou un shihan, les suivants sont accordés “au mérite”) .

Le débutant porte une ceinture blanche et au fil de sa pratique passe des examens au sein du dojo en vue d’évaluer sa progression technique. Il obtiendra ainsi sa ceinture jaune (5ème kyu), orange (4ème kyu), verte (3ème kyu), bleue (2ème kyu) puis marron (1er kyu) avant de présenter l’examen du 1er dan qui se déroule devant un jury.
Le port de la ceinture de couleur est facultatif. La tendance actuelle est de porter la ceinture blanche jusqu’au 1er kyu. Ceci indépendemment du fait de porter ou non le hakama

Au Kimochi un système de “grade” supplémentaire est mis en place pour les élèves ne souhaitant pas s’inscrire dans la filière des examens qui sanctionnent une progression technique. Pour ceux-là un système de reconnaissance de leur progression dans l’esprit de l’enseignement du kimochi est décerné par le professeur. (Bientôt plus d’informations à ce sujet dans ce site)

Haut de page À quel âge débuter ?Au kimochi il n’y a pas de cours enfants. Le cours est réservé aux adultes et adolescent.Nous acceptons les adolescents à partir de douze/treize ans (entré en humanité). Le professeur se réserve le droit de post-poser l’inscription d’un jeune s’il lui parait ne pas être prêt pour une pratique sérieuse. L’évaluation est éminemment subjective mais 35 années de pratique permettent de limiter les erreurs d’appréciation.
Haut de page Jusqu’à quel âge peut-on commencer ?Il n’y a pas de limite d’âge. votre confort de mouvement est la limite que vous déterminerez vous-même moyennant bien sur avis médical favorable de la part de votre médecin. L’aikido doit se pratiquer à un rythme qui nous respecte. A vous de définir celui qui vous convient. Dans ce cadre vous trouverez à chaque âge le plaisir de la découverte de l’aïkido.
Haut de page Pourquoi n’y a t’il pas de compétitions  ?L’aïkido est un art martial et pas un sport. C’est avant tout un chemin de pratique et de développement personnel qui s’articule à partir de mouvements de self-defence. Mais l’aïkido est bien plus qu’une manière d’apprendre à se battre ou se défendre. C’est une exploration de soi, dans le mouvement et l’interaction.

1 réflexion sur “Questions fréquentes”

  1. Ping : Commencez l'aikido au Kimochi en septembre

Les commentaires sont fermés.